Imprimer la pageEnvoyer la page par mail

Le chantier de restauration

La restauration complète de la chapelle est nécessaire pour éviter des dégradations irréversibles de cet emblème du patrimoine lyonnais. Elle a également pour objectif de mettre en valeur ses éléments exceptionnels et de permettre une plus grande ouverture de la chapelle au public en la mettant aux normes de sécurité et d'accessibilité aux handicapés. Les travaux d'ores et déjà menés et ceux prévus répondent à ce triple objectif.
  1. Eviter les dégradations irréversibles du bâtiment

    La chapelle a subi des dégradations liées au temps, qui doivent aujourd'hui être endiguées. Le projet de restauration prévoit les grandes lignes d'actions suivantes :

    • Mise « hors d'air» du bâtiment (calfeutrement des vitraux et des menuiseries)
    • Protection du bâtiment contre les intempéries (révision des menuiseries, installation d'abat-sons dans le clocher)
    • Nettoyage, consolidation et reprise des enduits muraux et ainsi que remaillage des fissures
    • Traitement de l'humidité du bâtiment, notamment des remontées capillaires dans les murs
  2. Mettre en valeur des éléments exceptionnels

    Au-delà de remédier aux dégradations subies par la chapelle, son intérêt architectural sera mis en valeur par les actions suivantes :

    • Dégagement, nettoyage et restauration des décors peints dans l'abside, sur les clés de voûte, les arcs et les ogives et sur toute la maçonnerie
    • Eclairages des éléments exceptionnels (chapiteaux, sculptures, décors peints)
    • Détail d'un chapiteau roman à restaurer
    • Destruction de la tribune intérieure sans intérêt patrimonial pour remettre à l'honneur l'architecture romane et aménager un espace de présentation de la chapelle
    • Restauration globale du bâtiment (nettoyage des parements, création de vitraux...)
  3. Permettre l'ouverture de la chapelle au public

    La finalité du projet de restauration porte sur l'ouverture au public du bâtiment. La mise aux normes pour l'accueil du public nécessite d'importants travaux pour permettre le classement de la chapelle en « Etablissement Recevant du Public » (ERP), notamment la création d'une issue de secours, ainsi que la pose d'une porte d'entrée neuve s'ouvrant sur l'extérieur. L'accès de la chapelle aux personnes à mobilité réduite sera également rendu possible.